lycee maritime boulogne
Accueil Visite guidee Actualite Vie scolaire Stages Liens Pre-inscription Contact



Cliquer sur le logo

  Remise des diplômes au lycée maritime  

           Le 14 octobre, perpétuant une tradition bien ancrée dans la culture maritime, le lycée professionnel maritime Boulogne / Le Portel organisait une remise officielle des diplômes obtenus par les élèves lors des examens de juin 2016, en présence des parents des élèves concernés, et des enseignants.

 

           Il s’agissait de mettre à l’honneur le travail scolaire et le mérite des futurs marins, encadrés et soutenus toute l’année par les enseignants engagés à leurs côtés : alors que l’effectif avait augmenté de 25% l’année dernière, le taux de réussite restait constant par rapport aux années antérieures : 100% en BTS « Pêche et Gestion de l’Environnement Marin », 100% en Bac « Électromécanicien de Marine » et « Conduite et Gestion d’une Entreprise Maritime », 82% en CAP « Matelot ».

 

           Plusieurs élèves diplômés ont choisi de rester  inscrits dans un parcours de formation, l’enseignement maritime délivrant des diplômes jusqu’au Bac+5 ; les autres se sont engagés dans le monde professionnel, comme matelots à la pêche ou au commerce, ou bien encore comme mécaniciens.

 

           La filière maritime est porteuse d’emploi, et, comme on a pu le voir cette année encore, la réussite aux examens permet d’être optimistes pour l’avenir du lycée et, surtout, l’avenir de ses élèves.

  LES LYCEENS MARITIMES DE BOULOGNE-LE PORTEL CHAMPIONS DE FRANCE !  

            Le lycée maritime de Boulogne sur mer - Le Portel accueillait du 14 au 16 octobre plus de dix équipages issus des différents lycées maritimes français pour 3 jours de régates intensives sur Open 5.7. C’est une cinquantaine d’élèves qui allaient se confronter sur le plan d’eau boulonnais.

 

            Dès le mardi, les boulonnais prenaient les choses en main et l’équipage de Tanguy Derouin, Loïc Ferelloc, Max Dubaele et Benjamin Bouchez mettait à profit les conseils de leur entraîneur Charles Delayen (du Yacht-Club Boulonnais) et pointait en tête après 3 manches disputées dans un vent fort accompagné d’une belle houle. 

 

            Le mercredi, un vent plus clément leur permettait de conforter leur avance avec 3 points d’écart avec l’équipage du lycée maritime de Paimpol. Le deuxième équipage boulonnais pointait quant à lui à la 4ème place du classement général avec 15 points, s’offrant même une victoire de manche sous le regard de leurs professeurs Eric Baillet et Julien Meders.

 

            Le jeudi, lors de la dernière journée du championnat, les lycéens reprenaient le large mais une mer déchaînée dans la rade de Boulogne empêchait le départ de l’ultime manche du jour. Michel Couliou, Président du Comité de course renvoyait prudemment les équipages à terre et figeait ainsi le classement général.

 

Au final, les locaux s’imposent devant Paimpol et Sète.

 

L’équipage de Boulogne2 était composé de Mike Dequeker, Teddy Quehen, Julien Leprince et Thomas François.

 

            L’épreuve était organisée par le lycée maritime de Boulogne-Le Portel avec la collaboration de la Région Nord Pas de Calais, la Communauté d’agglomération du boulonnais, les villes de Boulogne et Le Portel, la SMCL, Corrue Deseille et la ligue de voile Nord Pas de Calais ainsi que le Yacht-Club Boulonnais.

 

  L'exercice de survie, un aspect incontournable de la formation maritime.  

          Ce matin, du mercredi 1er octobre 2014, les élèves du lycée maritime ont effectué leur exercice de survie au quai Chanzy dans le port de Boulogne sur mer.

 

 

          Après la théorie étudiée en classe, nos élèves de 1ère année de CAP Maritime de Matelot et de 2cde Bac Pro Electromécanicien de Marine ou Conduite et Gestion d’une Entreprise Maritime..... ont tous revêtu leur combinaison de survie pour la mise en pratique. L'exercice à pour but de leur donner les techniques et réflexes d’abandon d’un navire en perdition. Même si les conditions de mer sont différentes, la manœuvre reste une épreuve à exécuter sous certaines règles. 

 

 

.

      Supervisés par leurs professeurs et assistés de la Société Humaine des Naufragés, les élèves,bien équipés, ont effectué un saut depuis le pont du bateau afin de rejoindre les radeaux de sauvetage. Une fois à bord, il n'est pas encore temps de se reposer car malgré la nage d'une trentaine de mètres avec une combinaison plutôt lourde et encombrante, d’environ 9kg, nos jeunes ont du se remettre à l'eau pour effectuer cette fois-ci les gestes à adopter dans le but d'être repérés par les secours.

Afin de préserver leurs ressources physiques, les futurs marins doivent apprendre à former une sorte de chenille, se tenant les un et les autres par le biais de leurs pieds qu'ils passent sous l'aisselle du suivant, ainsi par la force commune déployée, ils créent un élan permettant d'amoindrir l'effort.

          Comme le montre la photographie ci-contre, les élèves se disposent ensuite en cercle et agitent leurs pieds afin d'effectuer un remous pour être plus visibles des secours et par la même occasion informer le pilote de l'hélicoptère du sens du courant suite à la traînée laissée.

Avant de revenir au sec une dernière épreuve s'impose : ses camarades forment une civière afin de la tenir hors de l'eau, pour l'une de nos élèves qui joue la blessée.

De retour au sec, un nouvel exercice : " le fumigène". Après les consignes et réglementions à suivre dictés par le professeur, un tir de fumigène est effectué par une élève. Il est important que chacun d’entre eux connaisse les risques de son maniement, et dans quelles circonstances il doit être utilisé.

 

  Régate de l’Université du Littoral  
  Présentation du projet de la salle de sport  
  Stage de survie  
  Nouvel équipement au lycée maritime  
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

   Le  1er juillet, un nouveau moteur a fait son entrée au lycée (photo ci-contre). Il servira de support d’enseignement aux futurs bacheliers « Electromécaniciens de Marine Marchande », qui étudieront cette machine marine, à laquelle ils seront confrontés dans la vie active.

   Ce moteur diesel Pielstick P8A à 4 temps marin est un moteur de propulsion de 8 cylindres en ligne dont l’alésage est de 280 mm. Il développe une puissance de 3000 KW et intègre également une pompe à injection individuelle ainsi qu’un turbo.

   Cet équipement qui mesure 5 mètres de long, 2.80 mètres de haut, 1.50 mètre de large et pèse 20 tonnes, nous provient du navire congélateur du boulonnais ‘’  Le Nordique II ‘’.

   Nous remercions le Conseil régional Nord Pas de Calais qui a financé son acquisition, ainsi que les enseignants, agents et professionnels qui ont permis son acheminement et sa future installation en salle d’atelier.

  BAEERS  

Le Lycée Professionnel Maritime s'est doté d'un nouvel équipement depuis la rentrée 2012/2013 : un bossoir au quai de la volga à calais. Celui-ci permet d'effectuer les formations BAEERS ( Brevet d'Aptitudes à l'Exploitation des Embarcations et Radeaux de Sauvetage) pour les élèves de la formation initiale et stagiaires de la formation continue.

Cliquer pour découvrir d'autres images
  Meteo en direct du LPM  
Cliquez sur l'image pour accèder à la météo détaillée en direct


Meteo actuelle au lycée

 

 

 

  Film diffusé sur M6 - LPM Le Portel  

 

 

 


Formations initiales

Formation continues

Plan d'acces
vignette
coteo Qui sommes nous ? - Plan du site - Mentions légales
Création de Site Internet COTEO